iPad Air et Apple Pencil, premières impressions (1)

(Mise à jour le 4 juin 2020 à 19:30)

J’ai acquis, il y a quelques jours, un iPad Air 3ème génération, et un Appel Pencil 1ère génération.

Les points forts

Une nouvelle fois, j’ai été surprise par la “magie” de ces appareils… Surprise tout d’abord par la simplicité de la configuration grâce à l’iPhone, qu’il suffit de rapprocher de l’iPad, pour que ce dernier récupère les paramétrages de comptes et des réseaux (avec tout de même un bémol sur ce point – voir ci-dessous). Surprise également par le confort de cette tablette de 10,5′. Mon choix s’est porté sur l’iPad Air, aussi bien pour la configuration matérielle que pour le prix. En effet, celui-ci est nettement plus abordable que l’iPad Pro, dont le prix me paraît exorbitant ! (J’ai en outre pu bénéficier du crédit à 0% sur 12/24 mois qu’Apple prolonge jusqu’au 4 juin – mise à jour du 11/05/2020.)

Toutes les actions sont fluides, avec Safari on dispose d’un vrai navigateur, qui affiche les pages web comme sur un ordinateur ; l’outil de capture d’écran permet bien sûr d’enregistrer l’écran, mais aussi la page complète (c’est-à-dire du haut jusqu’au bas de la page web, défilement compris).

Les options, Split View qui présente côte à côte deux applications, et Cover View qui place une autre fenêtre par-dessus une application ou les deux utilisées avec Split View, sont vraiment appréciables. Split View permet par exemple de vérifier ses comptes avec iCompta d’un coté de la fenêtre et le site de sa banque de l’autre, ou de faire des copier coller entre deux apps.

La fonction Exposé affiche des vignettes lisibles de toutes les apps ouvertes, et des deux côte à côte ouvertes en Split View.

Le Dock est aussi bien appréciable ; quelle que soit l’application en cours, il est accessible d’un simple glisser vers le haut ; on peut ainsi lancer une app qui s’y trouve, ou vérifier le nombre de mails reçus sur le badge de l’application de mails par exemple.

Le Pencil, 1ère génération, le seul compatible avec l’iPad Air, est très sympa : la saisie de texte est rapide et aisée. On peut annoter des photos, annoter et signer des documents PDF avec l’application Livres ; Livres permet aussi de convertir des mails, des pages web en fichiers pdf avec la fonction imprimer. On peut utiliser le Pencil dans pratiquement tous les usages, à la place du doigt. Des aimants se trouvent sur un des côtés de l’iPad pour maintenir le Pencil, mais ils sont assez légers… c’est juste suffisant pour qu’il reste positionné lorsque l’iPad est tenu verticalement, ou dans son étui.

Depuis les années où j’utilisais un iPad 2 (!), les applications dédiées à iPadOS ont bien évolué, et sont plutôt bien pensées pour cet écran : Weather Underground par exemple, Spark, iCompta, Walkmeter, Le Robert Mobile… Les applications iOS, sans version iPadOS, s’affichent également en format “agrandi” de bien meilleure qualité que ce que j’avais connu  !

La fonction Sidecar permet de connecter mon MacBook Pro à l’iPad Air, mais il s’agit juste d’une recopie de l’écran du MacBook sur la tablette, l’extension de 2ème écran n’est à priori possible qu’avec un iPad Pro ; mais juste pour le “fun”, j’ai pris plaisir à afficher l’écran de mon Mac sur l’iPad et utiliser le Pencil à la place du TrackPad. Cette fonctionnalité m’a néanmoins permis de saisir, avec le Pencil, une “vraie” signature manuscrite sur l’iPad, et la transférer sur le Mac pour l’utiliser avec PDF Expert !

Quelques points de vigilance

Malgré ce côté “magique”, il y a tout de même quelques bémols. J’ai dû faire appel à l’assistance Apple pour régler les problèmes que je rencontrais avec iMessage et FaceTime, que j’étais dans l’impossibilité d’activer. Cela est peut-être dû à la reprise automatique de la configuration initiale effectuée depuis l’iPhone. La fonction Handoff (qui permet par exemple d’afficher sur un autre appareil une page web qu’on consulte sur un autre, ou de copier coller du texte entre les appareils) était également non assurée. Après une bonne heure passée au téléphone avec un interlocuteur du service technique Apple, j’ai enfin pu tout remettre en état !

Par défaut, le paramétrage effectué lors de la mise en route de l’iPad n’est pas toujours conforme à ce qui est souhaité.

Pour ma part, j’utilise a minima la synchro iCloud. J’ai donc dû vérifier un certain nombre de points :

  • par défaut, toutes les apps sont paramétrées pour être synchronisées via iCloud, et la plupart de celles qu’on installe depuis l’App Store ; il faut donc vérifier une à une celles qu’on ne souhaite pas synchroniser  ;
  • il est également nécessaire de vérifier les paramètres réseau et notamment choisir de confirmer l’accès aux réseaux WiFi inconnus dans Réglages -> WiFi -> Confirmer l’accès ;
  • il faut aussi vérifier les notifications et les demandes de localisation dans Réglages -> Confidentialité ;
  • curieusement, le clavier est paramétré sur AZERTY accentué, alors que pour se rapprocher du clavier habituel, il est nécessaire de le régler sur AZERTY seul dans Réglages -> Général -> Clavier français -> choisir AZERTY ;

plus surprenant, par défaut, les widgets sont accessibles depuis l’écran verrouillé ; si comme moi, on installe par exemple des widgets d’appels ou d’envoi de textos à des contacts, on accède aux données, et dans mon cas à l’intégralité des messages reçus et envoyés, alors même que l’écran est verrouillé !!! Pour désactiver l’accès aux widgets depuis l’écran verrouillé, il faut aller dans Réglages -> Touch ID et code, faire défiler l’écran et basculer l’interrupteur Affichage du jour.

Ce que j’apprécie moins !

Malgré les points forts décrits précédemment, je note quelques manques…

Sauf si cela m’a échappé, il n’est pas possible depuis iTunes ou iMazing de restaurer un iPad depuis un iPhone, ce qui oblige à une configuration complète de l’appareil.

Je rencontre quelques difficultés à la saisie sur le clavier virtuel, le clavier AZERTY n’étant pas identique ni à celui de l’iPhone, ni à celui du Mac… notamment pour les caractères spéciaux. Je suis en attente d’un clavier physique, qui devrait me faciliter la tâche !

Des nouveautés qui m’avaient échappé !

Grâce à la prise en main de ce nouvel appareil, je redécouvre des applications et des options de configuration !

J’avais “zappé” qu’il était possible de ne réinitialiser que les réglages de connexion sans une réinitialisation complète de l’appareil, ce qui a été nécessaire pour rétablir iMessage et FaceTime.

Les widgets, qui sont accessibles sur le côté gauche de l’écran d’accueil, facilitent l’accès à des fonctions ou des applications qu’on souhaite lancer rapidement. J’ai “découvert” dans Launcher (1) que de nouveaux widgets existent, utilisant notamment l’application Raccourci, dont un que j’apprécie particulièrement, la possibilité de couper complètement le WiFi sans passer par l’app Réglages (ce qui m’évite la manipulation que j’avais décrite ici !). En effet, le centre de contrôle ne permet que de se déconnecter du réseau auquel on est raccordé, pas de couper complètement l’accès WiFi. Launcher propose aussi un widget permettant rapidement de connecter/déconnecter le Bluetooth, et des raccourcis vers de nombreuses applications de l’App Store.

Quelques pages d’Apple aidant à la prise en main

Sur iGénération

Je complèterai cet article par des copies d’écran illustrant mes propos !


Ecrit par Lise - Site

  1. Voir l’article Launcher, un lanceur d’applications dans le centre de notification []

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser ces deux champs tels quels :

Protégé par Invisible Defender. 313 547 spammeurs ont vu s'afficher une page d'erreur 403.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.